Engagement qualité et sécurité des soins

La démarche qualité

La clinique Sainte Isabelle est engagée depuis de nombreuses années déjà dans une politique d’amélioration continue de la qualité, et de la sécurité des soins. Elle a obtenu sa première accréditation en 2006 par la Haute Autorité de Santé.

La pérennité de sa démarche a été reconnue en 2009 :

la clinique Sainte Isabelle a satisfait pour la seconde fois à la certification sans aucune réserve. Le principe d’une évaluation de nos prestations par un organisme externe indépendant favorise l’implication de l’ensemble des professionnels dans la démarche d’amélioration de la qualité des soins dispensés dans l’établissement.

L’ensemble des professionnels, aussi bien médicaux, paramédicaux qu’administratifs, sont des acteurs du système qualité. Enrichis par les expériences et le savoir-faire de chacun, nos équipes sont à votre écoute pour s’améliorer.

En pratique, les améliorations peuvent concerner aussi bien les pratiques médicales que les prestations hôtelières, de soins…. Des audits internes (enquêtes etc…) sont réalisés chaque année. Ils permettent de vérifier la connaissance et le bon respect des procédures par les équipes, et le cas échéant de mettre en place des solutions adaptées pour améliorer nos services (réactualisation des procédures, actions de sensibilisation et de formation...).

C’est pourquoi, nous attachons une grande importance aux remarques que vous nous formulez grâce aux questionnaires de satisfaction que vous remplissez à la fin de votre séjour. Vous pouvez retrouver en cliquant ici le questionnaire de satisfaction de la clinique. Vous pouvez le compléter directement sur le formulaire si vous avez oublié de nous le retourner.

Accédez aux comptes rendus des procédures de certification de la Clinique Sainte Isabelle, conduites par la Haute Autorité de Santé :

La clinique Sainte Isabelle a été certifiée pour la 3ème fois en novembre 2013 (V2010) et est en cours de finalisation de la procédure.

La sécurité des soins

Notre démarche qualité inclut une gestion globalisée des risques basée sur les actions de préventions conduites par différents comités :

Le CLIN : Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Au sein de la clinique, le CLIN se réunit régulièrement pour coordonner la surveillance et la prévention de ces infections.

Une infection nosocomiale est une infection qui apparaît au cours ou à la suite d’une hospitalisation et qui était absente au moment de l’admission à la clinique.

Le Président du CLIN est le Docteur Philippe DANQUIGNY

N’hésitez pas à interroger l’équipe médicale et paramédicale des mesures à respecter pour prévenir ces risques.

Le CLUD : Comité de LUtte contre la Douleur

Le Président du CLUD est le Docteur Franck DERMIGNY

Ce comité a pour mission de mettre en place des procédures et des protocoles afin d’améliorer la prise en charge de votre douleur.

L’atteinte de cet objectif nécessite votre collaboration.

La douleur n’est pas une fatalité, elle est un signal d’alerte. Vous ne devez pas la laisser s’installer. Lorsque la douleur apparaît, alertez le personnel soignant. Après évaluation de l’intensité de votre douleur, un traitement médicamenteux et le recours à des dispositifs médicaux pourront vous être proposés. Ces traitements font l’objet d’une prescription médicale.

Le CLAN : Comité de Liaison de l’Alimentation et Nutrition

Une bonne alimentation, adaptée en fonction de votre âge, de votre état de santé, de vos traitements, concourt à l’amélioration de votre santé et facilite votre récupération après traitement.

Ce comité a pour objectif de veiller à ce que les prestations de restauration qui vous sont offertes soient adaptées à vos besoins et vous satisfassent.

C’est pourquoi, vos remarques et vos propositions d’amélioration de nos services sont lues et étudiées avec attention. N’oubliez pas de répondre à notre questionnaire de satisfaction qui vous est remis lors de votre séjour ou complétez le en cliquant ici si vous avez oublié de nous le retourner.

Le président du CLAN est le directeur général Christian DIJOUX

Le COMEDIMS : Comité du MEdicament et des Dispositifs Médicaux Stériles

Lors de votre hospitalisation, un traitement médicamenteux vous sera le plus souvent administré. La délivrance de votre traitement est organisée par un circuit (prescription, préparation, dispensation) et soumis à des procédures rigoureuses, notamment pour éviter les erreurs.

Ce comité a pour mission de veiller à la bonne application de ces procédures et à les évaluer régulièrement par des audits. Il contribue à faire appliquer les préconisations nationales en matière de bon usage et de bonnes pratiques hospitalières.

Le président du COMEDIMS est le pharmacien : Philippe DANQUIGNY

Le CSTH : Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance

Pour la prise en charge d’un certain nombre de pathologies, le recours à une transfusion peut être nécessaire. La délivrance de produits sanguins nécessite la mise en place d’une chaîne de procédures rigoureuses et d’un système de traçabilité et de suivi très précis.

Ce comité est en charge d’établir et de veiller à la bonne application des procédures et de garantir une organisation sécurisée de tout événement transfusionnel.

Le Correspondant d’hémovigilance est le Docteur Anne-Marie LEBARZIC, Anesthésiste –Réanimateur

Le comité de matériovigilance 

Dans le cadre de votre hospitalisation, vous allez peut être bénéficier de l’implantation d’une prothèse (hanche, genou, cataracte, stimulateur cardiaque,…), la cellule de matériovigilance a pour mission de vous assurer du respect des bonnes pratiques de l’utilisation de celle –ci (modèle, numéro de lot, …)

Le correspondant de ce comité est Mme Isabel CROISSANT, Directrice adjointe des soins.

La démarche qualité et sécurité au quotidien

La qualité au quotidien c’est pouvoir répondre aux attentes de chacun, en terme d’accueil, l’information, et d’accompagnement tout au long du séjour.
La responsable de la cellule qualité est Mme Isabelle Croissant, surveillante générale

La Cellule qualité et gestion des risques est chargée de coordonner les actions de différents comités constitués pour conduire des actions de prévention des risques.

Elle arrête annuellement un programme de travail pour améliorer la qualité et la gestion des risques dans l’établissement. Elle définit des indicateurs d’évaluation qui permettront d’identifier les actions d’amélioration à mener et les mesures correctrices à mettre en place.

Les instances régionales et nationales garantes de votre sécurité

Le ministère de la Santé :

 

Il publie notamment chaque année le tableau de bord des infections nosocomiales pour les établissements de santé. Ce dernier comporte 5 indicateurs qui permettent d’évaluer les actions et les résultats des établissements de santé dans le domaine de la lutte contre les infections nosocomiales. Il permet un suivi dans le temps et des comparaisons entre les établissements, facteurs d'amélioration de la qualité. Il répond à une demande légitime d'information et de transparence de la part des usagers.

 

 

Le tableau de bord des Indicateurs des Infections nosocomiales pour 2015 reprend les indicateurs suivants :

  • BMR : la Surveillance des Bactéries MultiRésistantes
  • l'ICATB2 : la Surveillance de la consommation des Antibiotiques
  • l'ICSHA 2 : indicateur de consommation de  solutions hydroalcooliques

Lors de la publication des derniers résultats (résultats 2014 déclarés et publiés en 2015), la clinique Sainte Isabelle (Catégorie : Etablissement privé de moins de 100 lits) a obtenu les scotres suivants:

  • BMR: classe A avec une note de 94/100 points 
  • ICATB : classe A avec un note de 100 /100 points
  • ICSHA2 : classe A avec 113 %de l'objectif réalisé

Ces résultats ont été validés par le ministère de la santé sur éléments de preuve.

La Haute Autorité de Santé (HAS):

L’HAS est une agence nationale en charge de contrôler tous lesétablissements de santé, publics comme privés.

La Haute Autorité de santé vérifie le respect par les établissements des normes et des recommandations en matière d’hygiène, de sécurité, de respect des droits des patients, d’organisation générale de l’établissement, de gestion des risques, et d’évaluation des pratiques professionnelles.

L’Agence Régionale de Santé(ARS) :

Placée sous l’autorité des ministères chargés de la Santé, de l’assurance maladie, des personnes âgées et des personnes handicapées, elle a notamment pour mission (dans le cadre des procédures d’autorisation, de visite de conformité, d’inspection, …), de contrôler que les activités mises en œuvre par les établissements de santé sont réalisées conformément à la réglementation en vigueur.

Le Directeur de l’ARS a le pouvoir de suspendre immédiatement l’autorisation d’un établissement :

  • à réaliser une activité de soins
  • à faire fonctionner des moyens techniques de toute nature nécessaire à la dispensation des soins

s’il en constate des manquements important tenant à la sécurité des patients ou du personnel (article L6122-13 du code de la santé publique)

Site par Vive la Vie !Mentions légalesPlan du site  - Mis à jour le 27 oct. 2017